Histoire de la ceinture en cuir idéale

Publié le : 12/03/2021 09:45:18
Catégories : Blog , Mode

Histoire de la ceinture en cuir idéale



HISTOIRE DE LA CEINTURE EN CUIR IDÉALE

Ceinture en cuirDans la vie, tout le monde passe par différentes périodes de style : capillaires comme vestimentaires.  Et parfois, quand nous regardons d’anciennes photos , nous nous posons cette ultime question : Pourquoi ? Et oui, quand nous voyons notre tenue la plus “cool” et "élégante" d’il y a 10 ans comparée à celle d’aujourd’hui, il y a souvent un monde. Nous avons tous déjà vécu ce genre d’évolution. Ce qui est drôle parfois quand nous revenons sur des photos datant de quelques années, c'est de nous apercevoir que nous avons toujours dans nos placards, une chemise, un manteau , un sac ou un accessoire qui résiste aux évolutions de nos goûts. C'est le cas pour votre bonne vieille et adorée ceinture en cuir. Vous l'avez portée pour apporter la touche finale à votre style, pour sa robustesse ou pour tenir des pantalons trop capricieux.  D'ailleurs quel est son véritable usage ? Et qu'est-ce qu'on attend vraiment d'une ceinture en cuir ?

De 3000 av. J.C à 2030 (voir plus !)

À l’Ouest c’était l’inconnu, à l’Est l’ombre dévoilait les barbares, au Nord, il y avait les Gaulois qui luttaient encore et toujours contre les Romains, et autour de la Méditerranée les Grecs et les Égyptiens n’avaient qu’une idée en tête : toucher le ciel. Pourtant, tous avaient un point commun : ils ont été les précurseurs de la ceinture et ont développé leurs propres styles. Pendant l’Antiquité, premier âge de cet accessoire, la ceinture était avant tout portée dans un but esthétique. Les plus anciens modèles ressemblaient à de lourdes parures décoratives ornées de pendentifs forgés. Il fallait donc être costaud pour être beau. Par la suite, les premières ceintures en tissu servaient à porter les outils et objets du quotidien comme une bourse ou une boussole par exemple.

Ancienne ceinturePuis, arrive la Révolution Industrielle (XIXème siècle) : la machine à vapeur et les usines de textiles battent leur plein, le charbon est le nouvel or, les populations quittent une vie agricole pour les prémices de la vie urbaine, synonyme de renouveau. Pendant ce temps, la ceinture, très prisée par la bourgeoisie, connaît aussi une révolution en se démocratisant peu à peu dans toutes les strates de la société. Ouvriers, petits et grands commerçants, personnes de rang social élevé ou non -  la ceinture a su séduire tout le monde.  

Plus tard, dans les années 1920, les militaires britanniques font évoluer sa fonctionnalité. Imaginez-vous, en pleine mission , sous une pluie battante, avec une corde qui s'ankylose et vous gêne parce qu’elle est imbibée d’eau : ce n’était pas la solution la plus pratique. Ils changent alors cette corde utilisée pour resserrer leur pantalon par une lanière de cuir accrochée avec une boucle. Et c’est ainsi, qu'est née la ceinture en cuir telle que nous la connaissons !

La ceinture ne cesse d’évoluer à travers les années, devenant un accessoire de mode à part entière. Dans les années 1930, elle accompagne déjà les gants et bijoux de la maison Hermès, avant l'apparition de la couture féminine et masculine au sein de la marque. (source image) - Ceinture en bronze - Vers 1 200 avant notre ère (Source : Musée d’Archéologie Nationale)

Chez Gucci, quand on parle de ceinture on pense tout de suite au célèbre modèle en cuir avec la double boucle GG : un grand classique de la marque de luxe. D’ailleurs chez eux, la ceinture n’est certainement pas un accessoire à prendre à la légère. 

La maison possède le titre de "ceinture la plus chère au monde"  avec sa ceinture en platine et ses 30 carats de diamants soigneusement incrustés dans la boucle. Son prix ? 159 995 £ soit environ 186 000 € (oui ça existe …) 

Aujourd'hui, bien que la ceinture soit revisitée à travers différentes matières, le cuir reste un des choix privilégiés à l’achat de cet accessoire. Pourquoi une ceinture en cuir est et sera toujours portée ?

Citation 1fr

Une histoire sans fin 

Retour sur les années 1970-80, le style de cette période n’est pas si différent d’aujourd’hui : les lunettes rondes à la John Lennon, le jean brut, le duo barbe et moustache faussement négligé et cette fameuse ceinture en cuir. De façon cyclique, à chaque décennie, nous pouvons rattacher les codes vestimentaires de l’époque aux tendances actuelles. Il en va de même pour la ceinture en cuir : vos grands-parents, vos parents et vous-même l’avez eu dans votre dressing. Intemporel ? Oui et encore mieux, intergénérationnel.

Homme ou femme, la ceinture en cuir est une référence bien ancrée dans nos esprits même si de multiples déclinaisons s'offrent à nous (couleur, forme, système de fermeture). Cet accessoire que tout le monde possède un jour ou l'autre, permet de donner la touche élégante ou décontractée à toutes vos tenues :

POUR ALLER AU TRAVAIL



EN SOIRÉE                                                                                         EN TENUE QUOTIDIENNE

.........................................................




LORS D'ÉVÉNEMENTS PLUS FORMELS (comme un mariage)

De plus, ses nuances indémodables (noir, marron foncé/clair, cognac…) parfaire sa polyvalence.

Qu’est-ce que l’on attend d’une ceinture en cuir ? 

Ça tombe sous le sens mais il est bon de le rappeler : une bonne ceinture en cuir est en cuir. Nous savons très bien ce que nous, humains, nous pouvons inventer, créer et détourner des éléments pour en faire des idéaux : un mur en briques imitation briques, le sucre sans sucre,  une voiture sans conducteur ou des bijoux en or sans or (attention arnaque !). Bref, quelques soient les inventions une ceinture en cuir est et restera en cuir ( animal ou végétal).

Alors, quelle est la ceinture en cuir idéale ?

Ceinture en cuir en cuir

On ne va pas réinventer la roue, à la fois robuste et agréable au toucher, le cuir est une matière de référence faite pour durer dans le temps. Avoir une ceinture en cuir c’est la garantie de pouvoir bien profiter de son accessoire pendant longtemps !

En cuir soit ! Mais quel est le cuir à privilégier ? Il faut privilégier un cuir robuste qui conserve une apparence authentique. Il existe différents types de cuir, mais également différents degrés de qualité. En général, les ceintures sont réalisées en cuir de vachette ou en cuir de veau retourné. Plusieurs options s’offrent à vous : le cuir animal qui apporte une belle patine dans le temps ou le cuir végétal qui est une alternative offrant un aspect assez similaire.  

Autre astuce pour être sûr d’avoir une ceinture solide : les finitions ! Concevoir et fabriquer une ceinture en cuir c’est un vrai savoir-faire, alors chaque détail compte. Par exemple,  une bonne ceinture en cuir aura un meilleur maintien de la boucle si elle a des éléments cousus plutôt que collés. 

Et la couleur dans tout ça ? Notre avis c’est : faites selon votre envie ! Typiquement, deux possibilités s’offrent à vous : avoir une teinte dans les mêmes tons que les vêtements que vous portez ou opter pour une nuance plus tranchée. Noir, marron foncé, cognac…  Les variantes ne manquent pas pour adopter le style qui vous correspond.

Ceinture facile

L’idéal est d’avoir un modèle avec un passant unique, une boucle simple et 5 niveaux d’ajustement. Pourquoi 5 ? Au moment d’essayer la ceinture, vous devez pouvoir la fermer au cran du milieu. Généralement dotée de 5 trous, on estime qu’une ceinture taille correctement si elle serre assez à la taille pour tenir votre jean/pantalon sans laisser de marques au troisième trou. 

Ceinture à la bonne taille

Pour finir la check-list des critères que doit remplir la ceinture en cuir parfaite nous avons :  la largeur de la ceinture et la boucle. Si vous voulez avoir une ceinture avec du style sans avoir un look de cowboy prêt à en découdre avec le shérif, suivez le guide :

La largeurLA LARGEUR 

En général, une ceinture doit mesurer entre 2,5 et 3,5 cm de largeur pour une tenue un peu plus formelle et peut aller jusqu’à 5 cm sur un jean pour une tenue plus décontractée. L’intérêt esthétique d’une ceinture est triple : cacher le bouton, la fermeture du jean/ pantalon et créer une rupture avec votre silhouette.

LA BOUCLE

On vous conseille d’éviter les boucles trop imposantes , elles auront tendance à casser votre silhouette et à manquer de subtilité.

Pour la forme , vous aurez en général une boucle plate sur une ceinture plus classique, plus fine, pour un style plus professionnel. À l’inverse, pour un style plus décontracté, vous trouverez des boucles de ceinture un peu plus larges aux formes plus arrondies.

Pour la couleur, c’est à vous de choisir ! Il n’y a pas de code spécifique. Pour autant, vous pouvez orienter votre choix pour accorder votre boucle en fonction des éventuels accessoires que vous portez (montre, boutons de manchettes, pinces à cravates…)  

frz

La réalisation des ceintures en cuir BILLYBELT 

La ceinture fait partie des premiers produits que nous avons développés chez Billybelt. Un accessoire iconique, absolument incontournable dans un vestiaire masculin. De la même façon dont nous avons revisité la ceinture tressée, nous avons également développé notre modèle de ceinture en cuir.

Avant d’arriver dans votre vestiaire, votre ceinture passe par de nombreuses étapes (réflexion, ébauches, échantillons, validation). Nous vous invitons dans les coulisses narratifs de sa conception :

LA GÉNÈSE DE NOS MODÈLES

Au départ, il y a une idée : proposer une nouvelle ceinture en cuir avec l’ objectif de vous l’offrir sous une nouvelle version. 

GIF réflexion

Pour nous inspirer et construire nos futurs modèles, nous avions face à nous 3 styles de ceintures différents :

  • un style formel : une ceinture assez fine, sans coutures apparentes,
  • un style  intemporel : une ceinture brute commune avec boucle imposante,
  • un style épuré : un modèle simple aux lignes modernes avec une double boucle intégrant le passant de ceinture.  

 Pour mettre en forme nos idées, nous avons élaboré un moodboard, c'est-à-dire un assemblage des visuels, textes et inspirations qui expriment chaque style de ceinture. Cette étape passe aussi par une recherche sur ce qui se faisait, se fait et de ce qui pourrait se faire chez une ceinture  (les différents styles, boucles, largeurs, apparences, textures...).

Les premières décisions tombèrent rapidement : le style formel fut écarté car il correspondait moins à ce que souhaitait exprimer Billybelt et nous nous sommes focalisés sur les deux autres styles (soigneusement revisités par nos soins) : 

La classique, avec un cuir à l’effet brut et une boucle plus large en métal brossé : l’incarnation de la ceinture en cuir originelle à porter avec un jean.

L’intemporel, avec un cuir moins marqué et une boucle noir. Discrète au premier regard, le passant intégré apporte une touche moderne. Son effet plus lisse et soigné va aussi bien sur jean, un chino qu’un costume.

De l’idée au dessin, la projection et la dimension réelle nous a permis d’affiner nos choix et de faire évoluer nos designs pour atteindre ses versions finales. C’est à cette étape, nommée “ébauche”, que nous veillons à ce que la ceinture soit facile à porter, facile à enfiler et qu’elle s’adapte aux vêtements que vous avez déjà. L’ébauche est aussi une question de style. Nous avons veillé à apporter les détails les plus justes pour éviter de créer une ceinture qu’on ne pourrait distinguer des autres ou de pousser le curseur de l’originalité jusqu’à en faire un véritable accessoire de cow-boy. 

Version une, version deux jusqu’à la version livrée

Des mois passent avant que nous arrivions aux versions définitives de nos ceintures en cuir. Nous ne produisons pas des produits en masse c’est pourquoi nous devons être sûrs de ce que nous allons vous proposer. D’échantillons en échantillons, de prototypes à prototypes, de tests en tests et des doutes aux coups de cœur : notre objectif est réalisé. Ces mois nous ont permis d’ajuster nos modèles dans leurs moindres détails (la largeur du passant, la position du logo, la découpe des pointes, le style de la boucle, les coutures…)

CItation 2

Partager ce contenu